Non classé

CÉLIBATAIRE ET PAS DÉSOLÉE !

Tu es célibataire. Oui. Tu n’as pas honte. C’est un fait qui te concerne, c’est vrai. Mais ce n’est certainement pas ce qui détermine la personne que tu es, la valeur que tu as, ni l’identité qui est la tienne, ou encore la personnalité qui t’appartient. Il faut cesser de toute urgence les complaintes empathiques, les violons qui grincent et les « courage, chaque pot a son couvercle », « t’inquiète, tu finiras bien par trouver chaussure à ton pied ». Il est temps d’arrêter l’étiquetage « célibataire et franchement à plaindre ». Versus le schéma tant convoité: « en couple, ouf, trop chanceuse ». Il est l’heure d’en finir avec le jugement dictant qu’une personne en couple a plus de valeur qu’une personne célibataire. Il est temps de sortir de la norme « ton statut relationnel définit qui tu es ». Bien avant d’être « l’ermite des relations amoureuses », ou « casable », tu es une femme, une amie, une sœur, une fille, une étudiante ou employée dans un super job, une personne haute en couleur avec son caractère. Bref, tu es toi! Et c’est formidable comme ça!!

1. TU N’ES PAS UN POT NI UN COUVERCLE, TU ES TOI!

Tu sais, Jean-Baudoin, bien trop souvent lorsque tu refais le monde avec des amis ou de la famille ou des connaissances, autour d’une tasse de café et de petits gâteaux, tôt ou tard, tu peux y mettre ta main à couper, on viendra te poser la fatidique question… (Roulement de tambours) « Et les amours ? », « Alors tu as ENFIN un copain ? » « Comment il va le célibat? » (Et la stupidité, elle va comment? Pardon, je n’ai pu me taire) C’est plutôt drôle, car souvent les personnes sont plus intéressées par ta vie amoureuse que toi-même, et sont beaucoup plus inquiètes pour ton avenir sentimental que toi. Du coup, permets-toi de dire avec bienveillance et respect, que tu n’es pas désolée d’être célibataire, que le célibat n’est pas une punition, ni une tare pour toi, et que tu n’as pas besoin d’être consolée. C’est une situation de vie, choisie ou non, qui ne nécessite pas de justifications ni d’explications. On peut bien ou mal le vivre, en mode-montagnes-russes peut-être ou fiesta-jusqu’au-bout-de-la-nuit, mais pourquoi accorder à cet aspect de la vie une place essentielle ?

Face à cette question, tu te retrouves toujours à répondre la même chose, avec humour: « Ma vie est un désert, et jusqu’à présent je n’ai que rencontré des cactus. » Et c’est O.K que ta vie soit un désert. Il n’y a pas besoin qu’on vienne te tapoter l’épaule, te tendre un mouchoir, ni d’être désolée. Car, tu n’es pas déterminée par le célibat. Ce n’est pas le célibat qui va donner un sens à ta vie, ou être la motivation pour te lever le matin! Tu es TOI, une femme à part entière, qui a des joies et des tristesses, des passions et des peurs, des forces et des faiblesses, des capacités extraordinaires et des dons inégalables. Tu n’es pas née pour rencontrer quelqu’un. Tu n’es pas née pour exister au-travers du regard d’un autre. Tu es plus que tout cela. Tu n’es pas une chaussure qui cherche à chausser son pied. Tu n’es pas un pot qui cherche son couvercle. Tu as une vie, ta vie, formidable, rocambolesque et banale à la fois, mais cette vie est la tienne et tu ne cherches pas quelqu’un qui t’en donnes une nouvelle. Tu es TOI, ton unique et formidable TOI, et c’est tout.

2. MAIS LE CÉLIBAT, C’EST LE FEU !

Au-delà même de voir le célibat comme quelque chose qu’on subit ou qu’on choisit, c’est quelque chose que l’on vit. Voici à mon sens, quelques raisons qui font du célibat une période (ou un style de vie) ouffissime de la vie, à vivre pleinement, sans regrets et sans concessions! Allez, on décolle Raymonde!

1. Tu es LIBRE: de faire ce que tu veux, d’aller où bon te semble, sans consulter qui que ce soit. Tu n’es redevable à personne, tu es libre comme l’air! Tu peux te soucier de ce que toi tu as envie de faire, là où toi tu veux aller. 0 compromis!

2. Tu n’as à GÉRER QUE TOI-MÊME: Tu ne croule pas sous les responsabilités: tu peux facilement être au clair avec toi-même, car la seule responsabilité que tu as (et souvent, c’est déjà énorme) c’est de prendre soin de toi-même. La seule personne que tu as à gérer: c’est toi-même, et les pépins de ta propre vie. C’est déjà beaucoup de boulot, je sais, mais pas de gosses à surveiller, pas de conjoint auquel on doit porter de l’attention…

3. Tu as du TEMPS: tellement de temps! A investir dans des relations qui en valent vraiment le coup, dans des projets qui t’animent, dans des activités qui te font du bien. Tu as tant de ressources, et voici le temps pour les donner généreusement et les développer ambitieusement !!

4. Tu peux APPRENDRE A CONNAITRE QUI TU ES: à découvrir des nouvelles facettes de ta personnalité, à considérer comment tu réagis dans des situations inédites, à tester tes capacités, à sortir de ta zone de confort et repousser tes limites plus loin. Affronter tes peurs, découvrir de nouvelles passions, faire émerger plus de forces, exploiter ton plein-potentiel!

5. Tu peux APPRENDRE A T’AIMER TEL(LE) QUE TU ES: comprendre que tu n’as pas besoin d’exister aux yeux de quelqu’un d’autre pour exister à tes propres yeux. Comprendre que ta valeur ne dépend pas de ce que qu’une personne extérieure va penser de toi, mais que ta valeur est définie par QUI tu es! Accepter les forces qui sont les tiennes, et ne pas nier tes faiblesses. Accepter qui tu es, et comprendre à quel point tu es unique, merveilleux/se, irremplaçable, formidable, créatif/ve, drôle,déterminé/e, persévérant/e, courageux/se parce que tu es toi, et que personne ne pourra l’être à ta place!!!! Comme le disait Oscar Wilde: « Soyez vous-mêmes car les autres sont déjà pris. » Alors sois toi et donne à l’univers cette couleur qu’uniquement toi tu peux lui donner!!!

6. Tu peux APPRENDRE A TRAVAILLER SUR TOI-MÊME: A force de supporter et surkiffer ta propre compagnie, au fur et à mesure que tu continues à te connaître de mieux en mieux, tu peux aussi commencer à travailler sur toi-même. Avoir l’honnêteté de reconnaître les points que tu aimerais changer, les petites choses un peu moins sympathiques dont tu aimerais bien te débarrasser, persévérer dans des contextes qui font flipper ta race, et tralala…

7. Tu as du TEMPS POUR FAIRE DE TA VIE UNE FÊTE CONTINUELLE: de faire des choses que tu n’oses pas faire, de tenter des trucs fous, d’être audacieux/se à plein pot, d’être complètement frappé(e) du cerveau à participer à des épisodes rocambolesques qui finiront dans les annales de ton cercle d’amis. De prendre le temps de danser sur les musiques qui te font chanter à tête-tue, de saisir le moment et de lire les milles et uns livres que tu veux bouquiner, de voir les milles et uns paysages que tu rêves de voir, de rire à profusion et de ne pas regretter le temps de ta jeunesse/ l’instant présent.

8. Tu peux PRENDRE SOIN DES AUTRES. Les autres points étaient plus axés sur le subjectif. Tu connais ce proverbe: « Pour aimer les autres, il faut d’abord s’aimer soi. » Une fois cette sorte de bataille contre toi-même vaincue qui a tendance a bouffer toute ton énergie, tu as enfin le temps de réellement prendre soin des autres, alors fonce! Va à la rencontre des autres authentiquement, généreusement, fun-nement!!! Il y a tellement de beauté dans les amitiés et l’altérité!

Je tiens juste à dire que toutes ces choses tu peux aussi les faire plus tard, mais pourquoi ne pas saisir le temps que tu as à portée de main actuellement et en faire le plein pour briller au lieu de plomber!? Profiter au-lieu de ressasser. T’éclater au-lieu de grogner. De plus, comme tu le vois, il y a largement de quoi faire, alors cesse immédiatement de te morfondre dans ton coin, debout, soldat! Lève la tête avec assurance et pars à l’assaut de ta vie!

Un petit aparté légèrement hors sujet, mais tout de même dedans: il est fort possible que ce que tu entreprendras durant le temps de ton célibat se répercuteras dans le temps de ta vie en couple! Tu connais cette règle basique des maths – et – égal à + ? Eh bien, que je crois que cela s’applique précisément aux relations! Le temps que tu auras « investi » et galéré, et bavé dans ton célibat à t’accepter, à t’aimer comme tu es, à travailler sur toi sera du temps que tu « gagneras » dans ta vie de couple. Tous les sacrifices que tu fais et les étapes que tu franchis durant ton temps seul(e) seras du bénéfice que tu récolteras et des pas d’avance que tu auras dans ta vie de couple!!

3. TON HISTOIRE D’AMOUR AVEC DIEU!

Marie-Prospérine! Je t’ai vu! Je sais que tu viens de redresser un sourcil en lisant le troisième titre, en te disant: « elle est complètement frappée celle-là« . Tu penses cela certainement à juste titre, mais permets-moi de t’expliquer brièvement. Après lecture, tu es libre de me jeter des fleurs ou des « oouuuuuuh »! Mais s’il te plaît, accroche-toi un tout petit peu, et on rediscute après si tu le souhaites!

Je crois que nous avons été créé par Dieu. Et que nous ne sommes pas le fruit d’un hasard géologique. Je crois que nous avons été créé par Dieu avec tellement d’attention, de soin, de minutie, du sens du détail, de tendresse, de créativité et de perfection, que toutes ces choses ne peuvent qu’être l’esquisse d’un acte d’amour, l’acte d’amour le plus entier, le plus total, le plus complet, le plus global, le plus radical, le plus pur, le plus authentique qui soit. C’est l’acte d’amour d’un Dieu, majestueux, puissant, glorieux; l’incarnation et la personnification mêmes de l’amour en la personne unique de Dieu. Un acte d’amour consistant à faire de l’oeuvre de création, une oeuvre à l’image de Dieu: « Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance… » Genèse 1.26 C’est absolument incroyable de considérer que l’acte divin de création est un acte d’amour au sens le plus brut du terme.

Je fais référence à une histoire d’amour avec Dieu, car Dieu le premier nous a aimé entièrement, totalement, complètement, globalement, radicalement, purement, authentiquement. Un verset en anglais permet de mettre les pieds dans l’intensité et la puissance de l’amour de Dieu pour nous: « Mostly what God does is love you…Observe how Christ loved us. His love was not cautious but extravagant. He didn’t love in order to get something from us but to give everything of himself to us. » Ephesians 5.2

Si je me permets de traduire, Ernestine, « Ce que Dieu fait, c’est t’aimer. Observe comment Christ nous a aimés. Son amour n’était pas précautionneux mais extravagant ». Selon le bon dico, extravagant signifie « qui sort des limites du bons sens », « déraisonnable »! Et là, c’est le jackpooot Micheel! Exactement! Nous touchons du doigt là où je veux en venir: l’amour de Dieu dépasse le bon-sens (qui est entièrement humain), l’amour de Dieu dépasse la raison (qui est humaine!!) Avec nos standards humains, nous ne pouvons que commencer à entrevoir l’amour de Dieu pour nous!!!

« …Comprendre… combien l’amour du Christ est large, long, élevé et profond. Oui, vous serez à même de connaître cet amour qui surpasse tout ce qu’on peut en connaître, et vous serez ainsi remplis de toute la plénitude de Dieu. »Éphésiens 3.18-19

La largeur, la longueur, la hauteur, la profondeur de l’amour de Dieu. Ça nous dépasse! Son amour est tellement grand que l’on ne peut pas le comprendre!! La manifestation radicale de l’amour de Dieu pour nous est la venue et la mort de son fils unique, Jésus, venue pour racheter les hommes, suite à la chute des hommes dans le péché, au moment où ils ont décidés qu’ils n’avaient plus besoin de Dieu. L’acte ultime de l’amour de Dieu pour l’humanité est la mort de Jésus pour nos péchés (toutes nos erreurs), alors qu’il était innocent, comme écrit dans Jean 3.16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » Jean 3.16

Eh oui, Ursule. Face à cette expression radicale de l’amour de Dieu pour nous, quelle sera notre réponse? Nous pouvons prétendre que tout cela est « trop beau pour être vrai », juste parce que cela dépasse notre définition du sens, ne signifie pas que nous pouvons indéfiniment l’ignorer. Mais chacun est libre. Tu peux ignorer ce message d’amour. Ou au contraire, tu peux répondre à cet amour merveilleux de Dieu, en considérant que ta relation avec Dieu est une relation d’amour, une histoire d’amour: « Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. » 1. Jean 4. 19 Incroyablement, incompréhensiblement, Dieu nous aime! Et cet amour divin nous permet d’y répondre réciproquement, en aimant Dieu en retour! C’est pourquoi, tu peux faire de ta vie une réponse à l’amour dont Il te submerge à chaque seconde. Cette réponse à l’amour de Dieu peut être la neuvième raison pour quoi le célibat, c’est le feu:

9. Tu PEUX APPRENDRE A METTRE DIEU EN PREMIÈRE PLACE DANS TA VIE. A VIVRE LA PLUS BELLE HISTOIRE D’AMOUR QUI EXISTE. CELLE ENTRE TOI ET DIEU. Que rien ne personne ne peut détruire, que rien ni personne ne peut remplacer. Tu peux faire ce choix si radical de laisser à Dieu le contrôle de ta vie, de plonger bras grand ouverts dans son amour, tout en sachant absolument que cela en vaut tellement le coup!

EN SOMME… (ouais, ça fait classe)

Voilà, Georgette. On y arrive. A la fin de l’article. A la conclusion. (Une petite parenthèse pour tous les Charles-Edmond, cet article a été rédigé au féminin, mais rien n’empêche que tu te sentes concerné :))

Eh oui, Marie-Epiphanie, c’est vrai. Ainsi, nous n’avons aucune raison d’être désolée de notre célibat. Ce dernier ne nous définie pas, nous sommes tellement PLUS! De PLUS, nous avons tellement PLUS à vivre dans la période du célibat, tellement de choses à vivre, à faire, à rêver, à découvrir! C’est un temps unique, nécessaire, précieux, puissant, constructeur! Nous allons nous en saisir les bras grands ouverts, par la grâce de Dieu! Tout en sachant que si tu le souhaites, la porte vers la PLUS grande histoire d’amour de tous les temps nous est grande ouverte! Avec Dieu il y a PLUS! PLUS, PLUS, PLUS, +++++++++++++ !!!!!

Reste béni(e)! Christina!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s