Non classé

Avoir foi dans les promesses divines 2/2

II) ENTREE EN JEU DE LA FOI

A) La foi est notre ferme assurance

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. » Hébreux 11.1 Quand on a une « ferme assurance » : on s’attend à recevoir quelque chose, on est dans une posture d’accueil, on tend les bras grands ouverts. Et dans cette attente on tient ferme, on est solide, on est ancrés, inébranlables. « Les choses qu’on espère », ceux sont les promesses que Dieu nous a faites, mais «qu’on ne voit pas ».

B) La foi est un cadeau de Dieu, il rend possible ce qui est impossible aux hommes : croire en Lui. 

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. » Éphésiens 2.8 Dieu nous a offert le « pack tout inclus, tout couvert » : non seulement on est sous la grâce, qui lève notre condamnation, nous rend justes, nous sauve et nous donne accès à la vie éternelle.

Comme si tout cela ne suffisait pas déjà, Dieu nous a fait un autre cadeau ultime: la foi. Avoir confiance en Dieu dépasse et défie toutes nos conceptions : par nos propres moyens, nous ne pouvons pas voir, ni mesurer, ni quantifier, ni imaginer Dieu. « Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables ! Que le nombre en est grand ! » Psaumes 139.17 Pourtant Dieu rend possible, ce qui humainement est impossible: croire en Lui. C’est en cela que la foi est un miracle.

III) Mon rôle, c’est d’avoir foi dans ses promesses

A) Comme Abraham, mon rôle c’est de croire en Ses promesses

« Abraham… ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet, il peut aussi l’accomplir. » Romains 4. 20-21

Dieu ne nous donne pas tous les détails de la promesse (Indirectement, il nous arrive de jouer au détective avec Dieu, en lui grattant des renseignements, du coup si on caricature ça fait : « ok Seigneur, donne-moi le numéro de Sécurité Sociale de ma promesse et stp la localisation géographique en longitude de ma promesse ». Ton rôle n’est pas de jouer au détective ni à la secrétaire de Dieu en lui rappelant ses engagements et les rendez-vous qu’il a pris, lui précisant qu’il est en retard et qu’il serait peut-être très souhaitable qu’il se dépêche.

En fait, je n’ai pas besoin de comprendre Dieu. Ce n’est pas mon rôle, mais c’est d’avoir confiance en lui. « C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. » Ésaïe 30.15 De tenir ferme dans ta foi, de rester ancrer dans Sa Parole, enraciné dans ses promesses. C’est un choix qui se fait chaque jour, un choix qui se refait chaque matin, chaque seconde.

B) Par notre foi, nous interpellons les autres, nous sommes un témoignage vivant pour la gloire de Dieu.

-C’est à-travers cette attitude de confiance qu’on peut être un témoignage vivant. Lorsque les circonstances nous crient de paniquer et que nous restons attachés à la paix de Dieu et à Sa promesse qui dit : « Tu ne seras pas ébranlé »

=> Dans les moments où nous « marchons par la foi et non pas par la vue », alors que le monde autour de nous se contente de leurs yeux naturels, c’est là que nous pouvons faire la différence : marquer les esprits inquiets, toucher les cœurs endurcis. Montrer au monde qu’il existe autre chose, une autre façon d’agir, une autre route à emprunter.

=> Dieu peut agir par le surnaturel (paix surnaturelle que nous ressentons) pour envahir le naturel (yeux des hommes qui ne croient pas). Ne Le sous-estimons pas.

IV) Dans le concret : Dieu est à mes côtés.

A) Je ne suis pas seul(e)!

-Il nous a envoyé Jésus, présent au milieu de nous par le Saint-Esprit : « Je serais avec vous tous les jours et jusqu’à la fin des temps ». Matthieu 4. 20. Ainsi, « Ce n’est plus moi qui vit, c’est Christ qui vit en moi. » Galates 2, 15-20. Ne pas oublier cette réalité si simple, et pourtant si bouleversante!

B) Refixer les priorités et prendre du temps pour Dieu afin de cultiver l’intimité avec le Père car cela augmente la foi.

-Refixer nos priorités : « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et toutes choses vous seront données ensuite. » Matthieu 6. 33. Prendre Jésus comme exemple, en passant par la prière: « Mais… Jésus (lui) se retirait dans des lieux déserts pour prier. » Luc 5.16

« Approchez vous de Dieu, et il s’approchera de vous. » Jacques 4.8 En passant du temps à Ses côtés, Dieu nous révèle des secrets de Son Royaume, comme notre connaissance de Lui, augmente, notre foi elle aussi fait de même.

« Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas. » Jérémie 33.3

C) Vivre en étant intégré au corps de Christ

Considérons donc l’exemple des apôtres : « Tous les jours d’un commun accord, ils se retrouvaient dans la cour du Temple ; ils rompaient le pain dans les maisons et prenaient leurs repas avec simplicité de cœur. Ils louaient Dieu… » Actes 2. 46-47

Il y a une nécessité pour nous de nous inscrire dans la vie de l’église, car ensemble nous nous encourageons, nous fortifions mutuellement à rester ancrés en Christ, nous rappeler constamment des promesses, et nous rappeler de rester dans la bonne attitude 😊

Ainsi, il y a les trois dimensions à prendre en compte: Dieu, moi et l’église. Entrer dans cette dynamique-là me permet de rester dans un environnement qui m’encouragera à rester dans la foi, à persévérer dans l’attente des promesses, et finalement dans l’accomplissement de ce qu’Il va faire. Quelle joie en perspective !!!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s